Accueil / Test / Boo ! Greedy Kid [TEST]

Boo ! Greedy Kid [TEST]

Après l’excellent NeuroVoider sorti en 2016 sur PS4, PC, LINUX et MAC, le studio français Flying Oak Games nous revient cette fois ci sur Steam, avec un jeu aux véritables allures de défouloir. Alors qu’il n’était au départ qu’un simple concept créé lors d’une game jam, les développeurs du studio, ont eu l’idée de pousser ce concept plus loin, pour finalement donner vie à Boo! Greedy Kid ! Votre mission ? Devenir le pire des sales gosses en volant l’argent des personnes âgées, pour acheter votre boisson préférée le soda !

Le soda c’est la vie !

Soyons honnête, nous avons tous eu des fantasmes plus ou moins inavouables dans notre jeunesse et parmi vous, je suis sur que certains ont déjà  pensé, voire même essayer de prendre une ou deux pièce dans le porte monnaie de votre papy ou de votre mamy, malheureusement, vous n’avez jamais osé passer à l’acte ou alors, vous vous êtes fait prendre la main dans le sac.

Quelque soit votre raison, vous allez enfin pouvoir réaliser ce fantasme inavoué grâce au studio Flying Oak Games ! Boo! Greedy Kid vous place en effet dans la peau d’un enfant dont le seul but dans la vie est de terroriser les pauvres petits pensionnaires d’une maison de retraite, afin de leurs voler leur argent si durement acquis durant toute leur vie, (mais ça on s’en fiche, puisque vous êtes un véritable petit garnement) afin de pouvoir acheter ce que vous préférez dans la vie, du soda !

Très orienté Arcade, les différents niveaux du jeu, se présentent tous sur un plan en 2D dans les quels vous allez devoir évoluer en effrayant toutes les personnes âgées, pour récupérer leur argent. Et pour parvenir à vos fins votre meilleure arme sera votre voix. En effet, vous ne devrez pas hésiter à user de vos cordes vocales  pour crier sur toute cette petite bande de retraités afin de provoquer chez eux une crise cardiaque (sale gosse va !) pour ensuite récupérer votre butin.

Les retraités ont la peau dure.

Si à première vue l’objectif parait simple, il est tout de même plus dur qu’il n’y parait. D’abord parce qu’il ne vous suffira pas d’un seul cri pour tous les faire tomber de leurs fauteuils roulants (bah oui quoi après tout en vieillissant on devient sourd) et ensuite, parce que pratiquement chaque niveau s’accompagne d’un, voire plusieurs gardiens pour veiller sur la vielle génération. Du simple agent de sécurité du dimanche, au véritable Terminator et autant vous dire, qu’ils sont prêts à tout, même à vous taser, pour vous mettre hors d’état de nuire ! (Parce que le calme dans une maison de retraite ça se respecte bon sang !)  Heureusement pour échapper à ce funeste destin, vous aurez la possibilité de vous cacher et ainsi d’échapper à leur vigilance, puisque le jeu vous propose une mécanique d’infiltration vous permettant par exemple, de vous cacher derrière un meuble ou bien encore une porte. Il vous faudra au moins ça, pour parcourir les 100 niveaux que composent le titre. (Oui cette maison de retraite est vraiment très grande.)

Plein de petits bonus sympas

Si il vous faudra tout de même un peu de temps pour réussir à extorquer jusqu’au dernier centime de ces pauvres individus, sachez qu’il vous sera également possible histoire de vous détendre, de créer vos propres niveaux ! En effet, le jeu vous offre la possibilité de créer vos propres environnements pour ensuite les partager avec les autres sales gosses du monde entier. Autre point important qui vous fera certainement sourire, il vous sera possible de crier pour de vrai grâce à la magie votre micro pour effrayer tous ces vieux, plutôt que d’utiliser votre clavier. (Avouez le, c’est tout de même plus fun de crier pour de vrai non ?)

Un gameplay limité

Ne nous voilons pas la face bien que toutes ces petites choses soient forts sympathiques, Les 100 niveaux du jeu finissent par tous se ressembler. Le seul et unique challenge réside dans le fait de réussir à passer chaque niveau en dessous du temps de référence et en récoltant le plus d’argent possible. Boo ! Greedy Kid est avant tout un jeu pour vous aider à vous défouler et rien de plus. Mais il faut reconnaitre que de ce coté la, il s’en sort vraiment très bien.

Voila en tout cas un titre, qui devrez vous permettre de réaliser l’un de vos rêve sans jamais vous faire prendre par votre famille !

Antoine Dordain
Rédigé par
Le jeu vidéo et moi-même, nous nous sommes rencontrés il y a 22 ans. Mon amour pour le jeu vidéo, je le dois à celui que l'on surnomme parfois le « dinosaure du jeu vidéo » Marcus. et si vous me demandez quelle est la plus grande Saga cinématographique de l'histoire, je vous répondrai en deux mots Star Wars.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Advertisment ad adsense adlogger