Accueil / évènement / Bordeaux Geek Festival : La Nouvelle Aquitaine célèbre la pop-culture !

Bordeaux Geek Festival : La Nouvelle Aquitaine célèbre la pop-culture !

bgf 2018

Du 19 au 21 mai 2018, le bordelais célébrait la pop-culture à l’occasion de la quatrième édition du Bordeaux Geek Festival. Véritable ode à la culture geek, l’événement a ravis les quelques 30 000 visiteurs qui ont parcourus ses allées durant les trois jours de festivités.

Une programmation diversifiée et séduisante

K2000 au BGF 2018

Le Bordeaux Geek Festival, BGF pour les intimes, c’est un événement né en 2015 qui, depuis sa première édition, n’a eu de cesse de prendre de l’ampleur pour s’installer durablement dans le paysage bordelais. Un ancrage solide bâtit grâce à une fervente communauté de fans qui répond toujours présente à l’appel de festivités ludiques autour de la pop-culture. Mes ces foules ne se réunissent pas par hasard. C’est la richesse et la diversité de la programmation qui les attire et les séduit chaque année. Car l’objectif du BGF est de s’imposer comme une définition grandeur nature du mot geek. Un véritable effort est fait pour dépeindre la diversité de cette culture. Tous les univers qui gravitent autour de ce terme qui galvanise les foules sont donc représentés. Les habituels jeux vidéo et mangas ne sont pas les seules festivités qui s’offrent à nous ! Loin s’en faut ! Bien qu’ils ne soient pas en reste et qu’ils bénéficient d’une réelle mis en avant au travers de bornes d’arcades, de consoles en tous genres et de compétitions diverses, notamment organisées sur l’espace dédié à l’e-sport, ils ne représentent qu’une infime partie des joyeusetés pratiquables.

cosplay bgf 2018

Un cosplay de Venom

Car le programme réserve bien des surprises et permet des immersions dans des mondes hétérocycles. Initiations aux sabres lasers, combats de baguettes magiques à la Harry Potter, lancer de haches et affrontements de vikings ne sont que quelques exemples des distractions au programme. Au sein de cet événement, tout est réalisable ! Vous pouvez être ou faire ce que vous désirez, sans jugement. Les barrières tombent. Ce champ des possible se matérialise par la  présence en nombre de magnifiques cosplayeurs. Ces personnages drapés de superbes costumes sont les dignes représentants de cette culture de l’imaginaire qui tend à faire tomber les carcans du réel l’espace de quelques instants pour profiter d’un moment chaleureux et joyeux en dehors du temps. En plus des animations,  concours de cosplay masterclasses, conférences en tous genres sur la culture geek et autres concerts sont de la partie pour ravir les visiteurs insatiables de découvertes.

Un festival qui prend de l’ampleur

clash royale bgf 2018

Compétition Clash Royale au BGF 2018

Plus que de l’amusement le Bordeaux Geek Festival propose de l’instruction ludique. On vient, on se laisse porter par la curiosité, on se perd, on voyage puis on entre dans des salles de conférences plus ou moins par hasard, on s’assoie, on écoute, on apprend des choses et on repars conquis. On  rencontre également des artistes, des dessinateurs de comics,  des créateurs en tous genres dans un espace qui ressemble à une foire à l’imaginaire. On peut discuter avec les personnalités présentes sans réel filtre. Il règne une atmosphère conviviale et chaleureuse. Cet aspect humain est l’une des forces majeures du BGF. Impossible donc de ne pas être comblés ! Le but affiché est de mettre en avant l’aspect culturel de la pop-culture. Et ça marche ! Comme nous le confie Damien Beigbeder, directeur de l’événement “le Geek est avant tout une personne curieuse qui à soif d’apprendre, qui a envie de découvrir”. Une phrase qui synthétise parfaitement les valeurs de ce festival plein de potentiel. Un potentiel qui prend des propensions de plus en plus importantes et qui commence à séduire l’hexagone. Car beaucoup de festivaliers ne sont pas issus de la Nouvelle Aquitaine, terre d’accueil de l’événement. En tout et pour tout ce sont pas moins de 37 département différents qui sont représentés par les festivaliers. Et Damien Beigbeder entend bien “consolider” et de “développer” sa création selon ses propres mots. Une déclaration que viennent confirmer quelques statistiques probantes sur l’évolution du festival. Là ou l’édition 2017 du BGF s’étendait sur 10 000m carrés et accueillait 28 000 visiteurs sur 4 jours, la mouture 2018 occupe 12 000 m carrés d’espace et accueille 30 000 visiteurs sur 3 jours. On à eu droit à un boom significatif.

exposition bgf 2018

Exposition de l’artiste Mr Garcin

Une initiation aux nouvelles technologies éco-responsables

En 2017 la troisième édition du Bordeaux Geek Festival inaugurait un nouveau label : le BGF Maker. Un espace sur lequel les visiteurs pouvaient s’initier aux nouvelles technologies et découvrir, entre autres, des imprimantes 3D de pointe. Une dimension technologique qui s’est vue complétée cette année par l’ajout du label : Green-tech qui vise à sensibiliser les festivaliers sur la question écologique en leur présentent des technologies vertes dites “éco-responsables”. Damien Beigbeder nous explique s’être senti investi d’une responsabilité. Ses événements (ndlr: il est organisateurs de plusieurs événements geek sur le bordelais) attirent beaucoup de gens. Une influence qu’il a voulu mettre au service d’un message positif.Avec cet espace le but est de sensibiliser de manière ludique et intéressante tout en parlant de l’avenir des technologies et de leur place dans la société. Des thématiques pleinement encrées dans une pop-culture qui se bâtit en grande partie sur des médias vidéoludiques et technologiques. Le BGF est aussi un festival engagé qui tend à avoir un impact, à véhiculer des valeurs. Et c’est très appréciable de voir des festivals intelligents qui permettent à la fois de s’amuser, d’apprendre et d’évangéliser des causes qui comptent. Un tel équilibre et une telle diversité ne peut vous laisser de marbre. Vous avez forcément votre place dans ce monde à part dans le quel tout est possible !

Vous y étiez ? Vous avez envie d’y aller ? Dites nous tout dans les commentaires…

Paul Dimajo
Rédigé par
Fan inconditionnel de jeux vidéo et d'écriture, j'ai décidé d'allier mes deux passions en devenant rédacteur. Ah oui et j'affirme que le jeu vidéo est un art !

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

EN DIRECT
OFFLINE
Advertisment ad adsense adlogger