Accueil / News / Nintendo : Un bilan trimestriel plutôt…

Nintendo : Un bilan trimestriel plutôt…

En ce moment c’est l’annonce des bilans trimestriels chez les éditeurs, on va s’attarder sur Nintendo grand acteur de l’année 2018 qui comme à son habitude partage pas mal de chiffre et plutôt des gros chiffres.

Le Bilan n’est pas tout vert du côté de Nintendo

Contrairement à ce qu’on pense, ce n’est pas une année toute verte, malgré une croissance assez forte de la console. Nintendo, n’a pas atteint l’objectif de ventes, la faute à une ambition un peu trop forte du côté de Nintendo et les gros titres de Nintendo, qui arrive bien trop tard, Smash en décembre, Pokémon en octobre… Le fait d’avoir un premier semestre remplis de portages, n’a surement pas permis à Nintendo de remplir cet objectif.

Malgré cette déception du côté de Nintendo, les chiffres sont intéressants à analyser, on remarque la même chose pour le Japon, les USA et l’Europe. C’est-à-dire d’avril à septembre c’est le calme complet voir une légère baisse entre juillet et septembre pour le japon, mais les fêtes de fins d’années ont permis à Nintendo de faire des hausses. Pour le hardware, c’est + 4% au Japon, +18% aux USA et +40% en Europe. Pour le First Party Software c’est la même chose avec une hausse très forte. +79% aux USA et + 91% en Europe. Pour le Japon le First-Party Software est à + 47%. Si la hausse est très forte aux USA et en Europe c’est tout simplement parce que Pokémon est toujours un énorme succès en occident et Smash une énorme communauté aux États-Unis, il suffit de voir les gros tournois avec énormément de joueurs tous les mois.

Les chiffres le prouvent, en 2018, les gens continuent de jouer à des jeux de 2017, on est toujours dans un système long seller du côté de Nintendo avec Mario Kart 8 Deluxe avec 15 millions d’exemplaire (7,7 millions en 2018) dans le monde, Mario Odyssey c’est 13 millions (4,7 millions en 2018) et The Legend of Zelda BOTW c’est 11 millions (5 millions en 2018).

Ces trois jeux qui ont lancé de bien belle manière la Switch en 2017 continuent de faire parler d’eux, c’est une sorte de snowball (effet boule de neige) Le seul jeu qui s’en sort des nouveautés en 2018 c’est Super Smash Bros Ultimate qui est un nouveau phénomène pour la switch. En quelques semaines, le titre de Masahiro Sakurai a atteint les 12,8 millions d’exemplaire, soit 3 millions de différence avec le jeu le plus vendus de la Switch Mario Kart 8 Deluxe.

meilleurs ventes nintendo 2018

La courbe de Smash Bros Ultimate est colossale, en quatre semaines Smash bros a vendu trois millions d’exemplaires au Japon. C’est le First Party qui a le meilleur démarrage, on n’a pas les chiffres de ventes en détail pour l’Europe et les USA, mais ça doit être très gros. Pour faire une comparaison avec la franchise, seul Brawl a un démarrage similaire avec ses deux millions d’exemplaire ou encore Smash 3DS qui a su bénéficier du gros parc installé, mais n’a pas dépassé les trois millions au démarrage.

Enfin petit point Nintendo Switch Online qui est une grande nouveauté pour Nintendo qui l’a mis en place, en septembre, ou pour rappel c’est ce qui nous permet de faire de jouer en ligne si on paye l’abonnement et c’est un joli succès avec 8 millions de comptes. C’est un chiffre assez vague, Nintendo ne donnant pas trop de précision, on peut penser que les gens prennent l’abonnement à court terme le temps de quelques parties et pour 2019, ils ont sans doute l’envie que les gens prennent l’abonnement d’un an, l’apparition de Tetris 99 en exclu Nintendo Switch Online est surement un premier indice sur ce que va faire Nintendo de son online en 2019.

Et vous ? que pensez-vous de ces chiffres ?

1 Comment

  1. Avatar

    les gens continuent à acheter les jeux de 2017 non pas par manque de choix mais surtout car sur le total des ventes hardware depuis le lancement en 2017, 1/3 s’est fait sur le dernier trimestre de 2018. On est donc face à une dizaine de millions de consommateurs qui n’ont pas Mario Odyssey, Zelda Breath Of The Wild ou encore Splatoon 2 qui sont des must-have sur la console, tout simplement.

    On peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres. Moi, ce que j’y vois, c’est simplement le cycle normal d’installation de parc hardware impacté pat un premier semestre 2017 fait de ruptures de stocks et de difficultés d’approvisionnement autant en cartouches qu’en consoles, et d’une base de joueurs qui a réellement commencée à s’installer en 2018.

    Les portages ne sont un handicape que pour ceux qui ont eu une WiiU avant. Donc 15 millions de personnes sur les 33 millions qui possèdent la Switch actuellement (sachant en plus que les jeux sur WiiU n’ont rarement dépassé le taux de possession de 1/2, on peut même revoir à la baisse les consommateurs impactés par les portages). ce qui représente un potentiel impact compris entre 1/2 et 1/3 et laisse donc une marge de vente comme premier achat entre 1/2 et 2/3 des possesseurs de Switch.

    Répondre

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

EN DIRECT
OFFLINE
Advertisment ad adsense adlogger