Accueil / News / God of War : une suite envisagée par les développeurs

God of War : une suite envisagée par les développeurs

Énorme carton de ce début d’année, God of War est le nouveau mastodonte de la ps4. Réduisant en cendres tous les records de ventes et de hardware, le titre de Santa Monica Studio est une fresque quasi-parfaite qui vous a probablement convaincu. Car si les résultats sont là, l’équipe californienne se projette d’ores et déjà dans le futur.

Good Boy

Se vendant comme des petits pains, God of War redonne des couleurs à la maison Sony prouvant que le père Kratos en a encore dans le pantalon. Repoussant les limites, c’était dans le cadre de l’IR Day que le PDG de Sony Interactive Entertainment se félicitait de la réussite du nouvel épisode de la franchise à succès. En effet, en seulement 3 jours de commercialisation, le Spartiate aurait convaincu 3 millions de joueurs pour atteindre un chiffre avoisinant les 5 millions à la fin de son premier mois. Du côté hardware, il est surprenant de voir que God of War a convaincu les indécis de franchir le pas et d’acquérir une ps4. Aux Etats-Unis, jamais une console depuis la Wii en 2009 ne s’était aussi bien vendu un mois d’avril. Il ne reste plus qu’à patienter quelques mois pour voir jusqu’où ira Kratos et son fils.

Ce n’est que quelques jours plus tard que Cory Barlog, directeur créatif du projet est revenu sur quelques décisions qui ont intrigué les fans. Opérant un virage à 180 %, la succession de boss épiques présent dans God of War 3 a été écarté pour raconter une histoire simple et intimiste avec des personnages complexes.

“God of War III, je l’adore, mais c’est une sorte de chant du cygne pour la mythologie grecque, cela explique le nombre important de personnages, que nous avons passé deux jeux à construire. À présent nous faisons entrer Kratos dans un nouveau monde, et comme un poisson dans un aquarium, il doit s’adapter.

(…) La manière dont je l’ai expliqué au studio dès le départ, c’était : une histoire simple, des personnages complexes. Et on verra pour le reste à partir de là. Concentrez-vous sur le voyage d’un père et de son fils, sur leur passage à l’âge adulte, à tous les deux. C’est tout, le reste, nous verrons en cours de route.

(…) Il y a plusieurs boss que j’ai dû abandonner durant le développement, simplement parce que nous avions 15 à 20 personnes sur chacun d’entre eux, et qu’ils nous ont occupé un à deux ans chacun. C’est quelque chose que les gens sous-estiment. “Il n’y a pas assez de boss dans ce jeu !”. Vous êtes un peu gourmands, parce que j’adorerais mettre dix boss de plus là-dedans, mais cela nous aurait pris vingt ans.

En complément de ses propos, le directeur créatif a ajouté que certains personnages avaient un tout autre rôle dans la narration de cet opus. Avec pour exemple, l’oiseau de Helheim en guise de boss.

Retrouvez nos test de God of War !

Man of Greece

Nouvelle déclaration intéressante puisque c’est début juin que l’un des artistes travaillant sur les décors du jeu, Nate Stephens, a déclaré lors de la Game Access 18 :

“Nous voulons toujours faire du God of War. Le premier combat contre l’Étranger est absolument épique. Vous finissez en détruisant tout l’environnement qui vous entoure. C’était très difficile à réaliser de mon côté, j’ai travaillé sur les lumières de ce décor et cela s’est révélé très compliqué.

Si nous devons planifier une rencontre avec Thor ou Odin, cela doit être plus gros que ça, meilleur que ça. Ce jeu est très bon, mais nous pensons que nous pouvons encore faire mieux. Bien sûr, il faut que ce soit un peu plus gros. Si nous faisons un autre jeu -“personne n’a dit que c’était le cas” -, cela doit être plus grand, meilleur, plus long.”

C’est dorénavant au tour de Sony de décider de l’avenir de la série. Avec une équipe partante pour une nouvelle trilogie nordique et le succès colossal de ce nouvel épisode, autant vous dire que nous ne sommes pas prêt de dire adieu à Kratos.

Seriez vous capable de repartir sur les terres d’Odin ?

Loïc Cassou
Rédigé par
Né avec une manette dans les mains et bercé par Nintendo et son « Super Mario All Stars », nul surprise quand j'affirme que les jeux vidéo me passionnent plus particulièrement ceux de l'archipel japonais.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

EN DIRECT
OFFLINE
Advertisment ad adsense adlogger